SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : DES EXPERTS JUGENT LE TALC "PROBABLEMENT CANCÉROGÈNE"

Vendredi 5 Juillet - 15:28

Santé


Talc minéral - © mybookishgirls_and_more / Pixabay
Très utilisé par les parents pour prendre soin de la peau des bébés, le talc pourrait être "cancérogène" pour l'homme. C'est le résultat d'une étude menée à Lyon par les experts du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).


Un produit qu'on retrouve souvent dans les placards de nos grands-parents. Les chercheurs du CIRC de Lyon, un organisme rattaché à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), ont examiné les risques liés au talc, un minéral que l'on trouve dans de nombreux produits, notamment dans les cosmétiques et les poudres pour le corps

Ils ont découvert que l'exposition au talc peut augmenter la survenue de cancers, en particulier chez les personnes qui travaillent avec cette substance, comme lors de son extraction ou de son traitement.

Cette étude a été publiée en anglais vendredi 5 juillet dans la revue The Lancet Oncology.

Le cas de Johnson & Johnson


Il est important de noter que les études montrent des résultats variés. Certaines suggèrent que le talc pourrait être contaminé par l'amiante, une substance cancérogène bien connue. Mais même sans, les résultats indiquent un risque.

En juin, la société Johnson & Johnson a conclu un accord avec la justice de 42 États américains après des accusations selon lesquelles leur talc aurait causé des cancers.

Mais une étude de janvier 2020, portant sur 250.000 femmes aux États-Unis, n'a trouvé aucun lien clair entre l'utilisation de talc et le cancer des ovaires.


Une autre substance dangereuse 


L'étude du CIRC ne se limite pas au talc, mais explore les risques liés à d'autres produits. 

Ainsi, le centre de recherche lyonnais a également classé l'acrylonitrile, utilisé dans la fabrication de plastiques et de fibres, comme "cancérogène" pour l'homme. Cette substance est présente dans la fumée de cigarette et l'air pollué.



Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)