SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

VIOLS DANS UNE STRUCTURE SOCIALE DE LA LOIRE : LE COUPLE ÉCROUÉ

Vendredi 1 Juillet - 20:23

Actu. locale


Une prison - © DR
Un couple a été mis en examen ce vendredi 1er juillet, après des accusations de violences sexuelles dans une structure sociale de Noirétable (Loire).


Un couple a été mis en examen ce vendredi après-midi, après des accusations de violences sexuelles au sein du lieu de vie et d'accueil "Les bois noirs" situé à Noirétable.

"Deux jeunes femmes majeures, anciennement placées dans cette structure, dénoncent les mauvais traitements infligés aux mineurs en général, et des faits de viols et d'agressions et atteintes sexuelles de la part de l'époux du couple de propriétaires de ce lieu, qui en assument aussi l'encadrement", précise le parquet de Saint-Étienne.

Des mauvais traitements réguliers


L'homme, âgé de 50 ans, a été mis en examen ce vendredi pour viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité. Parmi ces victimes présumées : trois mineures et une ex-pensionnaire qui était majeure au moment des viols dénoncés. Il est aussi accusé d'avoir commis des agressions sexuelles sur deux autres mineures.

La plupart des 15 pensionnaires et ex-pensionnaires des lieux dénoncent également de mauvais traitements réguliers. Les faits s'étendent de 2015 à 2022. Placé en détention provisoire, l'individu nie les faits.

Son épouse, âgée de 49 ans, a été mise en examen pour non-dénonciation de mauvais traitements, privations, agressions ou atteintes sexuelles infligées à un mineur. Des faits commis de 2016 à 2022. Elle a aussi été placée en détention provisoire.

L'enquête se poursuit pour identifier d'autres victimes potentielles. "D'autres révélations concernant les conditions de vie et, plus généralement, le fonctionnement de ce lieu de vie habilité, donneront lieu à une autre enquête."

►Actualité locale

Loire : les dirigeants d'une structure sociale arrêtés pour violences

Ce mercredi 29 juin, un couple de dirigeants d'une...