SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SHAKIRA RENVOYÉE DEVANT LA JUSTICE ESPAGNOLE : ELLE RISQUE 8 ANS DE PRISON

Mardi 27 Septembre - 15:00

People


Shakira accusée par le fisc espagnole de fraude fiscale - © ledevoir.com
Accusée de fraude fiscale, Shakira devra comparaître devant le tribunal provincial de Barcelone (Espagne).


En plus de sa récente séparation avec le footballeur Gerard Piqué, Shakira va devoir régler ses problèmes avec la justice espagnole. Elle est soupçonnée d'avoir soustrait 14,5 millions d'euros au fisc espagnol, entre 2012 et 2014, en maintenant sa résidence fiscale aux Bahamas (pays désormais retiré de la liste noire des paradis fiscaux de l'UE en 2018).

La star colombienne va donc être jugée pour fraude fiscale par la justice espagnole, qui n'a toutefois pas encore fixé la date du procès.

De la prison ferme ?


La mère de deux enfants, qui clame son innocence, avait refusé fin juin un accord avec le parquet, préférant la tenue d'un véritable procès, plutôt que de plaider coupable. Elle risque jusqu'à huit ans de prison et 24 millions d'euros d'amende.

L'interprète de "Waka Waka" s'était installée en 2011 en Espagne, la même année que l'officialisation de sa relation avec le défenseur du FC Barcelone, sans s'y domicilier fiscalement. En guise de défense, l'ex-compagne de Gérard Piqué affirme que ses profits provenaient majoritairement de tournées internationales et de sa participation à l'émission "The Voice" jusqu'en 2014. De plus, elle affirme ne pas avoir résidé plus de six mois dans le pays, prérequis obligatoire pour dépendre de sa fiscalité.

En outre, elle assure avoir déjà reversé la modique somme de 17,2 millions d'euros au trésor public espagnol et estime avoir épongé toutes ses dettes.

"Ces accusations sont fausses"


Dans les colonnes du magazine ELLE, le 21 septembre dernier, la native de Barranquilla clamait son innocence. "Ces accusations sont fausses", a-t-elle déclaré, considérant ne "rien devoir" au fisc, en assurant être entourée de spécialistes de la fiscalité.

"Les autorités fiscales ont vu que j'étais en couple avec un citoyen espagnol et ont commencé à saliver. Il est clair qu'ils voulaient cet argent sans se soucier de comment ils allaient le faire", a-t-elle ajouté, persuadée que le procès n'est "qu'une question de principe" et qu'elle bénéficie de "suffisamment de preuves pour soutenir mon dossier et faire en sorte que la justice se prononce en ma faveur".

Pour rappel, le nom de Shakira avait été cité dans le scandale des Pandora Papers, une investigation menée par un consortium de journaliste mondial révélant de nombreux cas probables d'évasion fiscale, fin 2021.



Sur le même sujet
Plus sur le sujet

Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)